Vous planifiez souscrire une assurance vie, mais vous vous inquiétez des questions qu'on pourrait vous poser ? Même si souscrire une assurance à vie peut être intimidant, voici trois éléments à considérer pour vous préparer.

Vous planifiez souscrire une assurance vie, mais ignorez ce que vous devez savoir ou les questions qu’on pourrait vous poser ? Sachez que même si l’expérience d’achat varie selon les besoins de chacun, il vous est possible d’obtenir la police qui vous convient avec un peu de préparation.

1. Décidez du montant d’assurance dont vous avez besoin.

Lorsqu’on envisage de souscrire une assurance vie, il faut d’abord avoir une idée du montant d’assurance dont on pourrait avoir besoin. C’est sans doute l’étape la plus importante. Même si un professionnel peut vous aider à y voir plus clair, avoir une idée générale de vos besoins vous fera gagner du temps.

Commencez par analyser votre situation financière et vos objectifs financiers futurs. Voici quelques questions que vous pourriez vous poser :

  • À combien s’élèvent mes dettes actuellement ? Tenez compte de votre hypothèque, de vos prêts auto, de vos marges de crédit, de vos prêts étudiants et de toute autre dette.
  • Quelles dépenses aurai-je à assumer ultérieurement ? Vous pourriez inclure le coût d’élever un enfant, les frais de scolarité postsecondaires et l’épargne-retraite.
  • Quels sont vos derniers frais ? Incluez ici les frais funéraires, les gains en capital éventuels, les frais juridiques, l’impôt sur la succession et les petites sommes d’argent que vous souhaitez laisser à vos bénéficiaires.

Il vous suffit ensuite d’additionner le tout pour avoir une meilleure idée du montant d’assurance qui pourrait vous convenir et être mieux préparé à rencontrer un conseiller.

2. Trouvez le bon conseiller.

La prochaine étape consiste à trouver un conseiller professionnel de confiance.

Souscrire une assurance vie est une étape importante dans la protection de votre avenir financier. Elle vous aidera à vous assurer que vos objectifs financiers sont réalisables, même si l’impensable devait arriver. C’est d’ailleurs pourquoi il est important de trouver un professionnel qui convient à votre famille, à votre situation et à vos objectifs.

Quelles sont les caractéristiques que vous devriez rechercher chez un conseiller en assurance ? Ce conseiller doit :

  • être en mesure de bien communiquer avec vous et votre famille. Votre famille et vous devez être à l’aise de lui poser des questions et de lui communiquer des renseignements détaillés sur vos finances.
  • démontrer qu’il a à cœur vos intérêts. Votre conseiller doit prendre le temps d’apprendre à vous connaître et gagner votre confiance afin d’assurer la réussite de votre partenariat.
  • être un conseiller en assurance vie compétent. Votre conseiller est là pour vous aider à comprendre les différents types de polices, à examiner les options d’assurance possible et à prendre une décision adaptée à vos besoins.

Comment faire pour trouver un conseiller qui respecte ces critères?

Idéalement, il vous faudra rencontrer différents conseillers pour trouver celui qui vous convient. Demandez à des amis, à des membres de la famille ou à d’autres personnes de confiance de vous faire des recommandations ou adressez-vous à une organisation de confiance avec laquelle vous avez déjà traité. N’ayez pas peur de joindre plus d’un conseiller potentiel. Bien souvent, les conseillers crédibles offrent gratuitement une revue de vos assurances sans aucune obligation d’achat. C’est une autre façon de voir si un conseiller vous convient.

3. Préparez vos réponses aux questions de la proposition d’assurance.

L’assurance vie que vous souscrivez sera adaptée à vos besoins, selon différents facteurs comme votre état de santé, vos habitudes de vie et vos activités. Autrement dit, on vous posera des questions non seulement sur vos finances, mais aussi sur votre état de santé, votre emploi et vos passe-temps. Voici quelques exemples de questions:

  • Fumez-vous? De nombreux assureurs considèrent que vous êtes un fumeur si vous faites régulièrement usage de produit du tabac ou à la nicotine, peu importe sa forme.
  • Quels types d’activité devez-vous faire dans le cadre de votre travail? Êtes-vous exposé à certains dangers au travail?
  • Que faites-vous dans vos temps libres (activités et passe-temps)? Participez-vous à des activités potentiellement dangereuses comme de la planche à neige ou de la plongée sous-marine?

En plus de vous poser ce genre de questions, on fera probablement une évaluation de votre santé globale. Ces renseignements serviront à préparer une soumission pour une assurance qui correspond à votre état de santé ainsi qu’à confirmer l’exactitude des renseignements fournis. Même si ces questions peuvent vous sembler hautement personnelles, voire intrusives, elles sont importantes pour que vous obteniez la police qui vous convient.

En prenant ces trois mesures, vous serez mieux préparé à avoir une discussion sur l’assurance vie avec un conseiller. En ayant une idée du montant d’assurance dont vous pourriez avoir besoin et du genre de questions qu’on pourrait vous poser, et en vous préparant à y répondre de façon franche et exhaustive, vous serez en mesure de souscrire plus facilement une assurance.

Vous pourriez aussi faire une recherche en ligne au préalable. RBC Assurances a les outils et l’information dont vous avez besoin pour faire des recherches sur tous les aspects liés aux besoins en assurance comme des calculatrices pour vous aider à déterminer le montant d’assurance qui vous convient et des renseignements sur différents produits d’assurance en fonction de vos besoins.

Pour toute question sur l’assurance vie, communiquez avec un conseiller en assurance vie RBC qui sera ravi de vous aider.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.