Évitez de vous inquiéter à propos de la liste interminable de choses qui pourraient arriver à votre nouvelle maison. Cela risquerait de vous empêcher de dormir ! Libérez-vous de ces sombres pensées et dormez sur vos deux oreilles en souscrivant ces deux types d'assurance.

Vous avez trouvé la maison dont vous avez toujours rêvée, dotée d’un joli petit coin repas et d’une impressionnante terrasse dans la cour arrière. Vous êtes prêt à présenter une offre, à contracter un emprunt hypothécaire et à dresser la liste des personnes invitées à votre tout premier barbecue. Mais avant d’offrir des hot dogs, protégez-vous et protégez votre investissement.

Protégez votre investissement : assurance habitation

Que la maison de vos rêves soit déjà parfaite ou que vous deviez rénover sa cuisine datant des années 1970, évitez de vous inquiéter à propos de la liste interminable de choses qui pourraient arriver à votre nouvelle maison. Cela risquerait de vous empêcher de dormir ! Libérez-vous de ces sombres pensées et dormez sur vos deux oreilles en souscrivant une assurance habitation.

Ce qu’elle couvre : Les polices ne sont pas toutes identiques, mais elles couvrent généralement le vol et le vandalisme, ainsi que les dommages causés par des événements tels que le feu, la foudre et les tempêtes. Elles comprennent aussi une assurance responsabilité civile qui vous protège au cas où une personne se blesserait sur votre propriété et couvrent les frais de subsistance que vous engagez si vous ne pouvez pas rester chez vous en raison de dommages.

Coût : Il varie en fonction de différents facteurs, comme la valeur de la propriété et de son contenu, l’emplacement, la franchise, le type d’assurance et le nombre de sinistres.

Ce qu’elle ne couvre pas : Les événements comme les tremblements de terre et les ouragans sont généralement exclus. Demandez à votre assureur la liste des exclusions.

Protégez-vous : assurance hypothécaire/crédit

Nous aimons croire que nous sommes invincibles, mais il arrive parfois des imprévus et soudain, nous sommes hors d’état de travailler et incapables de gagner un revenu ou de payer nos factures.

Ce qu’elle couvre : Cette assurance couvre vos versements hypothécaires en cas de décès, d’incapacité de travailler ou de maladie.

Coût : Il dépend de la valeur de votre maison, ainsi que de votre âge et de votre état de santé.

Quand le malheur frappe : L’assurance hypothécaire couvre le plein montant de votre emprunt si vous décédez ou êtes atteint d’une maladie grave ou terminale. Si vous devenez invalide, elle couvrira vos versements mensuels minimums pendant la durée de votre invalidité.

Renseignez-vous davantage sur l’assurance habitation pour votre propriété et l’assurance hypothécaire Assure-Toit.

Vous préférez parler à quelqu’un ? Composez le 1 877 749-7224 ou trouvez un conseiller près de chez vous.

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.