Votre chalet n'est peut-être qu'un refuge saisonnier, mais il est important d'en assurer l'entretien toute l'année.

Que vous utilisiez votre chalet pour faire des escapades douillettes en hiver ou que vous attendiez au printemps et en été pour y passer du temps, vous devrez bien l’entretenir pour le préparer à votre séjour.

Dresser une liste des tâches les plus importantes à accomplir rend l’ouverture de votre chalet pour la saison beaucoup moins stressante.

Avant de partir

Nous profitons de la vie au chalet depuis notre plus tendre enfance – mais pour que cette expérience soit des plus agréables et sécuritaires, voici quelques conseils pratiques pour vous assurer un séjour en toute sécurité. – Bryan Baeumler de HGTV Canada

Prenez une longueur d’avance en accomplissant ces tâches au moins deux semaines avant d’ouvrir votre chalet :

  • Contactez les divers services publics (électricité, eau, gaz, téléphone, Internet et câble) pour qu’ils activent les services. Assurez-vous que quelqu’un est sur place pour vérifier qu’il n’y a pas de fuite et que toutes les veilleuses sont allumées.
  • Assurez-vous que votre couverture d’assurance est à jour. Si vous avez une maison saisonnière, votre assurance devrait couvrir la propriété elle-même, vos effets personnels ainsi que les sinistres de tiers au cas où quelqu’un se blesserait en vous rendant visite à votre chalet.
  • Appelez un ami ou un voisin que vous connaissez dans la région pour qu’il inspecte la propriété (et la route) pour y déceler les dégâts. Si votre chalet est situé dans un lieu éloigné, ou si vous ne connaissez personne dans la région qui pourrait le faire pour vous, vous pourriez envisager d’engager un gestionnaire immobilier professionnel pour garder l’œil sur la propriété pendant votre absence.
  • En cas de grave problème, tel que des dégâts structuraux causés par le vent ou la chute d’arbres, téléphonez à votre assureur. Demandez à la personne qui inspecte le chalet si elle peut prendre des photos pour attester des dégâts.
  • Organisez et préparez les articles indispensables : articles de nettoyage, outils, meubles, aliments, articles de plein air, casseroles et poêles, ustensiles, vêtements et tout autre article personnel que vous prévoyez emporter avec vous. Si vous vous rendez au chalet avant l’arrivée du printemps, vous pouvez aussi emporter des lampes de poche, des piles supplémentaires, des bougies, des couvertures, des allumettes et une provision de denrées non périssables au cas où une tempête de fin d’hiver vous priverait temporairement de courant.
  • Vérifiez si des routes sont fermées à la circulation le long du trajet que vous allez suivre. Si vous craignez que les conditions météorologiques nuisent à l’état des routes, pensez à garder vos pneus d’hiver jusqu’à ce que vous arriviez au chalet ou que vous ayez la chance de juger des conditions sur place.
  • Rassemblez les principaux documents et renseignements dont vous pourriez avoir besoin pendant votre séjour, notamment une copie de vos polices d’assurance, du permis d’exploitation de la propriété et des permis de conduite de bateaux, de véhicules hors route ou d’autres véhicules entreposés au chalet ; tout manuel d’instruction dont vous pourriez avoir besoin ; et une liste des numéros de téléphone importants.
  • Communiquez vos coordonnées et le numéro où vous joindre en cas d’urgence. Si quelqu’un surveille votre résidence principale pendant que vous êtes au chalet, assurez-vous de lui laisser vos coordonnées.

À votre arrivée

Vous voudrez vous attaquer à ces tâches dès votre arrivée pour vous assurer que votre chalet est prêt pour la saison :

À l’extérieur

  • Vérifiez s’il manque des bardeaux sur le toit, s’il y a des fissures dans les fenêtres, si l’encadrement des portes et des fenêtres présente des signes de boursouflure ; et recherchez les signes de dommages sur la terrasse.
  • Nettoyez les gouttières si elles sont encombrées de feuilles et autres débris.
  • Inspectez l’extérieur de la propriété pour repérer les dégâts éventuels causés par une tempête, notamment des arbres arrachés.
  • Si votre chalet est doté d’un embarcadère, vérifiez s’il présente des signes de détérioration, y compris des planches cassées ou pourries.

À l’intérieur

  • Rincez les conduites d’eau et de gaz, et vérifiez l’eau, l’électricité et le gaz pour vous assurer que tout fonctionne bien.
  • Rechargez vos extincteurs d’incendie et vérifiez vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone ; remplacez les piles dans les détecteurs au besoin.
  • Si votre chalet est équipé du chauffage central et d’un système d’air conditionné, remplacez les filtres et songez à faire faire le nettoyage et l’entretien par un professionnel avant de les allumer.
  • Si votre chalet est muni d’un foyer, faites-le nettoyer et inspecter par un professionnel ; vérifiez les niveaux de mazout des foyers à gaz et procurez-vous une toute nouvelle provision de bois pour les poêles à bois.
  • Recherchez les dommages causés par les insectes ou les rongeurs ; vérifiez si les plafonds ont des fuites, si les murs ont des fissures et si le plancher présente des signes de soulèvement dû au gel.

Une fois que vous aurez accompli toutes ces tâches, vous pourrez passer à la dernière étape : vous détendre et profiter de votre chalet !

Pour tous vos besoins en assurance pour votre chalet, communiquez avec un conseiller ou composez le 1 877 749-7224.

 

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.