Être propriétaire d'une maison, c'est formidable mais il vous incombe d'en assurer la sécurité. En connaissant les risques potentiels, vous pouvez faire en sorte qu'ils n'entraînent pas de graves conséquences tant à l'intérieur qu'autour de la maison.

Infographic: Guide du propriétaire pour protéger sa maison

Renseignez-vous sur vos options en matière d’assurance habitation ou parlez à un conseiller RBC Assurances.

Guide du propriétaire pour protéger sa maison

Des conseils pour prévenir les dommages et, le cas échéant, présenter une demande de règlement.

Les dégâts d’eau

Causes courantes :

  • Une rupture des tuyaux en raison d’un mauvais entretien des conduites d’eau
  • Une inondation saisonnière, aggravée par un drainage inadéquat
  • Un débordement ou un refoulement en raison d’une accumulation de débris dans les drains et les canalisations
  • Un refoulement des égouts

Comment les éviter :

  • Faites diagnostiquer par un professionnel les problèmes de plomberie récurrents
  • Assurez-vous que votre propriété est bien nivelée pour assurer un drainage adéquat
  • Installez des filtres dans tous les éviers et autres appareils
  • Installez un clapet anti-retour ou une pompe d’assèchement
  • Assurez-vous que les gouttières et les tuyaux de descente ne sont pas bouchés et que l’eau s’évacue à au moins quatre pieds de la maison

Le débouchage d’un drain : Pour débloquer une canalisation et empêcher l’accumulation de débris, remplissez de temps à autre un gros évier d’eau chaude, puis videz-le.

Le vent et les intempéries

Les conditions météorologiques extrêmes peuvent endommager l’extérieur de la maison et ce qui l’entoure, notamment :

  • les portes et fenêtres
  • le toit, le revêtement et la clôture
  • les canalisations, conduits et évents
  • les arbres et éléments d’aménagement paysager

Comment les éviter :

  • Assurez un entretien adéquat — vérifiez s’il y a des signes de dommage ou d’usure et remplacez ce qui est altéré par le temps, comme les bardeaux du toit
  • Couvrez les conduits et les évents pour les protéger en cas de températures extrêmes
  • Taillez les arbres pour prévenir les dommages causés par des branches qui tombent durant une tempête

Le toit en hiver : S’il y a une bonne accumulation de neige sur le toit de vos voisins, mais pas sur le vôtre, c’est probablement que votre maison laisse échapper de la chaleur. Vérifiez si le toit est endommagé ou si l’isolation est déficiente.

Le vol

La plupart des entrées par effraction :

  • Se produisent durant le jour
  • Sont commises par des voleurs amateurs
  • S’accompagnent de dommages à votre propriété, comme des fenêtres brisées.

Comment les éviter :

  • Installez un système d’alarme
  • Assurez un bon entretien de tous les points d’entrée possibles
  • Ne laissez pas d’objets de valeur exposés aux regards
  • Si vous partez, demandez à un voisin de confiance de vérifier votre maison et de prendre votre courrier tous les deux ou trois jours

Un conseil utile pour prévenir le vol : Lorsque vous n’êtes pas à la maison, utilisez une minuterie pour votre éclairage et laissez une radio ou une télévision allumée quelque part dans la maison — assurez-vous de changer le réglage chaque fois que vous partez.

Les dégâts causés par un incendie

Les causes les plus courantes sont :

  • La cuisson avec de l’huile ou de la graisse
  • Un système électrique défectueux
  • Des cigarettes et des bougies allumées

Comment les éviter :

  • Nettoyez bien le brûleur et les grilles de votre cuisinière
  • Assurez-vous que le système électrique et les appareils électroménagers sont en bon état et que vous les utilisez selon le mode d’emploi
  • Évitez de fumer dans la maison, et surtout dans le lit car c’est l’origine de la plupart des incendies causés par une cigarette
  • Ne laissez jamais des flammes nues sans surveillance

Un avertissement concernant les risques d’incendie : L’accumulation de charpie dans le filtre à charpie de votre sécheuse est très inflammable. Il faut l’enlever après chaque utilisation pour éviter cette cause d’incendie, qui est beaucoup plus courante qu’on ne pourrait le croire.

Conseils pour présenter une demande de règlement

Conservez un registre des biens assurés pour faciliter et accélérer vos demandes de règlement. Prenez soin d’inclure dans votre demande de règlement le plus de renseignements possible sur ce qui a été endommagé ou volé, comme :

  • l’âge des biens en question
  • le fabricant
  • le modèle
  • le prix d’achat
  • le type de matériau utilisé
  • la date d’installation
  • les reçus
  • les modes d’emploi
  • une preuve de propriété et des photos dans le cas d’articles volés

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.