La souscription d'une assurance vie pour votre bébé peut vous sembler un peu morbide et, en tant que nouveau parent, cela ne fait pas vraiment partie de vos sujets de réflexion préférés.

Mais saviez-vous qu’en souscrivant une police d’assurance vie avec valeur de rachat, vous pourriez payer les études de votre enfant et réaliser d’autres objectifs financiers ?

Il n’est jamais trop tôt pour commencer à planifier les études postsecondaires de vos enfants. Le coût annuel moyen des études universitaires pour un étudiant canadien vivant hors campus était de 19 498,75 $ en 2017 et ce chiffre devrait augmenter constamment chaque année. Heureusement, vous avez amplement de temps devant vous !

Pourquoi une assurance vie avec valeur de rachat ?

L’assurance vie avec valeur de rachat, aussi connue sous le nom d’assurance vie permanente, peut être utilisée comme instrument de placement pour toute la vie de l’assuré, dans ce cas-ci, votre nouveau-né.

L’assurance vie avec valeur de rachat, aussi connue sous le nom d’assurance vie permanente, peut être utilisée comme instrument de placement pour toute la vie de l’assuré, dans ce cas-ci, votre nouveau-né.

Comment est-ce que cela fonctionne ? Lorsque votre enfant arrive à l’âge adulte, vous pouvez transférer la police à son nom. Il pourra alors faire un emprunt sur la valeur de rachat de la police ou retirer la valeur de rachat qui s’accumulait depuis que vous aviez souscrit l’assurance.

Une prestation sera versée à un ou plusieurs bénéficiaires au décès de l’assuré, mais l’assurance permanente offre un autre avantage que vous pourriez utiliser pour assurer l’avenir de votre enfant : la valeur de rachat.

Dans le cas d’une assurance vie universelle, par exemple, seule une partie de votre prime (ou du montant payé pour l’assurance) est utilisée aux fins de la souscription de votre assurance. Le reste est investi et porte intérêt. Vous avez le choix entre des options de placement prudentes ou plus dynamiques en fonction du risque que vous êtes disposé à assumer.

Une assurance peut vous aider à assurer l’avenir de votre bébé

Votre nouveau-né ne restera pas toujours petit. La valeur de rachat accumulée dans une police d’assurance vie universelle pourrait donner un bon coup de pouce plus tard pour :

  • Payer les études postsecondaires de vos enfants
  • Les aider à faire l’achat de leur première voiture
  • Accumuler une mise de fonds pour l’achat d’une première maison
  • Financer une année sabbatique avant le cégep ou l’université pour voyager dans le monde
  • Aider leurs propres enfants à démarrer leur entreprise

S’ils n’utilisent pas la valeur de rachat de leur police pour la réalisation de l’un de ces objectifs, ils pourront le faire plus tard pour :

  • Accroître leur revenu de retraite
  • Les aider à payer leurs frais de soins de santé non couverts par l’assurance-maladie
  • Payer leurs primes d’assurance
  • Aider vos propres enfants à réaliser leurs objectifs financiers

Plus vous investissez tôt dans l’avenir de votre enfant, mieux c’est

Vous pouvez souscrire une police d’assurance vie permanente pour vos enfants en tout temps. Il y a toutefois deux avantages considérables à souscrire une assurance lorsque votre enfant vient de naître :

  • L’assurance pourrait vous coûter moins cher compte tenu du jeune âge de l’enfant.
  • Votre enfant aura plus de temps pour accumuler une valeur de rachat.

Le coût d’une assurance vie permanente peut être plus élevé que pour une assurance vie temporaire, qui couvre seulement le bénéficiaire pour une durée déterminée et qui n’offre pas de valeur de rachat.

L’assurance vie universelle combine l’avantage d’une prime moins élevée, comme celle de l’assurance temporaire, d’une valeur de rachat et de la souplesse. C’est pourquoi il n’y a pas de meilleur moment pour profiter du taux de prime peu élevé d’une assurance universelle que lorsque votre enfant vient de naître.

En matière d’épargne, c’est l’outil le plus efficace que peut avoir votre enfant. Plus tôt vous souscrivez une assurance vie permanente pour votre enfant, plus la valeur de rachat aura le temps de s’accumuler avant qu’il soit prêt à l’utiliser.

L’assurance vie convient-elle pour votre bébé ?

Il y a plusieurs points dont vous devez tenir compte avant de songer à souscrire une assurance vie pour votre nouveau-né. Commencez par vous poser les questions suivantes :

  • Quels sont les objectifs financiers que mon enfant pourrait réaliser grâce à une assurance vie ?
  • Quel est le montant d’assurance que je devrais envisager pour mon nouveau-né et quel en est le coût ?
  • Quelles sont les options de placement offertes ?
  • Quelle est la place d’une assurance vie dans notre plan financier familial ? Par exemple, si vous épargnez dans un REEE aux fins des études postsecondaires de vos enfants, ou que vous faites des placements pour vos proches, la police d’assurance serait-elle aussi utile ?

Si vous pensez qu’une assurance vie universelle serait un bon choix pour votre bébé sur le plan financier, parlez-en à votre conseiller en assurance.

 

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.