Si votre tendance à tout reporter à plus tard tient de la procrastination, essayez ces quelques conseils pour vous discipliner. Lorsqu’il est question de planifier votre avenir financier, ne vous laissez pas aller à la procrastination.

Vous avez la ferme intention de le faire… demain ? Vous n’êtes pas seul. Selon un sondage mené par Ipsos en 2018 pour le compte de RBC Assurances, 58 % des Canadiens s’inquiètent des finances de leur famille s’ils n’étaient plus là pour subvenir à leurs besoins, au point d’en perdre le sommeil. Et, pourtant, seulement 4 personnes sur 10 disent qu’elles s’y sont préparées en souscrivant une assurance vie.

Voici quatre excuses que vous utilisez peut-être pour vous convaincre que ça peut attendre et les façons de taire cette petite voix intérieure.

« Je suis trop fatigué. »

Lorsque la journée tire à sa fin, les enfants sont finalement au lit, il est parfois difficile de trouver l’énergie de planifier quoi que ce soit, à plus forte raison, si l’on pense à 20 ans d’ici. Selon une étude parue en 2017 de l’entreprise du logiciel de gestion de flux de travail Redbooth, il se trouve que la nuit n’est pas le bon moment pour entreprendre de gros projets. Les données colligées pendant deux ans de centaines de milliers d’utilisateurs du logiciel montrent que la productivité connaît une pointe entre 9 h et 11 h, chute après le dîner, puis s’effondre après 16 h. Prévoyez du temps pour vous pencher sur des questions importantes.

« Je suis dépassé. »

Le fait de diviser les tâches complexes en sous-groupes plus faciles à gérer pourrait bien être la solution pour vous motiver à aller de l'avant.

Si une vue d’ensemble vous donne le tournis, allez-y plus doucement. Le fait de diviser les tâches complexes en sous-groupes plus faciles à gérer pourrait bien être la solution pour vous motiver à aller de l’avant. Disons que vous avez l’intention de perdre 22 kg. Vous pouvez commencer par envisager de perdre 5 kg, puis de continuer ainsi par étape.

Exemples d’étapes à suivre pour vous aider à obtenir une assurance vie :

  1. Dressez la liste des choses pour lesquelles vous voulez que votre famille ait accès à des fonds, comme financer des études postsecondaires, régler les factures et les dettes, maintenir votre salaire pendant cinq ans et couvrir les frais d’obsèques. Déterminez le montant d’assurance vie dont vous avez besoin à l’aide de cette calculatrice d’assurance vie.
  2. Renseignez-vous auprès de votre employeur pour savoir si vous avez déjà une couverture et pour quel montant, afin de déterminer si vous avez des besoins à combler.
  3. Parlez à votre conjoint ou partenaire et demandez-lui de préparer la même liste.
  4. Obtenez des soumissions d’assurance vie en ligne pour déterminer le montant d’assurance qu’il vous faut, en fonction des coûts que vous avez calculés ci-dessus. Ajustez au besoin le montant du capital assuré pour mieux l’adapter à votre budget.
  5. Parlez à un conseiller en assurance vie qui pourra effectuer avec vous une analyse complète de vos besoins et répondre aux questions que vous pourriez avoir.

« Je suis déconcentré. »

Nous avons beaucoup de choses à faire et l’Internet s’avère toujours une ressource extraordinaire, souscrire une assurance vie devrait être plus facile que jamais, non ? Dans les faits, les téléphones peuvent nous compliquer la tâche. Une étude de 2017, publiée dans le Journal of the Association for Consumer Research, mesurait la capacité cognitive des participants lorsque leurs téléphones intelligents étaient sur leur bureau, dans leur sac ou leur poche ou dans une autre pièce. Les résultats indiquent que plus la distance qui séparait une personne de son téléphone (fermé ou ouvert) était grande, plus les niveaux de mémoire à court terme et d’intelligence fluide étaient élevés.

« Ça m’ennuie. »

Entendons-nous, mettre de l’ordre dans vos finances ou planifier le futur n’est pas la tâche la plus palpitante, mais ce n’est pas forcément soporifique non plus. Si vous apportez un côté ludique à l’activité, que vous la rendez plus agréable, vous serez moins tenté de la reporter. Vous aimez la musique : montez le volume ! La bonne musique peut être un facteur de stimulation. Le pouvoir qu’elle procure peut avoir une incidence sur la cognition et les comportements, notamment sur la pensée abstraite, selon l’étude de 2014 réalisée par des chercheurs de l’Université Northwestern. Si un peu d’air vous revigore, ouvrez une fenêtre, allez dehors. En 2017, des chercheurs de l’Université Harvard, de l’Université de Syracuse et de l’Université d’État de New York ont découvert qu’une ventilation accrue améliorait les capacités des travailleurs en matière de processus décisionnel, de planification, de préparation et d’élaboration de stratégie.

« Je ne sais pas par où commencer. »

Vous ne voyez peut-être pas la fin, le début est peut-être un peu confus aussi, surtout lorsqu’il est question d’un sujet aussi important que de planifier l’avenir de sa famille. Fixez-vous d’abord un petit objectif et concentrez-vous sur son atteinte. Consultez cet article sur la manière dont les petits changements peuvent transformer votre vie.

 

Le présent article vise à offrir des renseignements généraux seulement et n’a pas pour objet de fournir des conseils juridiques ou financiers, ni d’autres conseils professionnels. Veuillez consulter un conseiller professionnel en ce qui concerne votre situation particulière. Les renseignements présentés sont réputés être factuels et à jour, mais nous ne garantissons pas leur exactitude et ils ne doivent pas être considérés comme une analyse exhaustive des sujets abordés. Les opinions exprimées reflètent le jugement des auteurs à la date de publication et peuvent changer. La Banque Royale du Canada et ses entités ne font pas la promotion, ni explicitement ni implicitement, des conseils, des avis, des renseignements, des produits ou des services de tiers.